Forum de la Khâgne Ulm de Lakanal (2006-2007)

Vivez heureux, soyez khâgneux!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lu dans la presse

Aller en bas 
AuteurMessage
Théo
Grand Architecte de l'Univers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 609
Age : 31
Localisation : Derrière un renard.
Emploi : garde mobile.
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Lu dans la presse   Mer 9 Jan - 20:14

Citation :
« Une autre organisation de la vie
reste à imaginer »




Entretien avec Didier Gil, professeur de philosophie au lycée Lakanal (Sceaux).



Comment comprendre une telle exclusion des catégories sociales comme les
retraités, sous le seul prétexte qu’ils ne seraient plus « productifs » ?

Didier Gil. Il faudrait tout d’abord comprendre que la vie ne
culmine pas dans la vie professionnelle, que le travail n’est pas une
fin en soi. Ce que l’on sait depuis toujours mais que l’on veut nous
faire oublier. Le travail ce n’est jamais qu’un moyen. Bien sûr, on
peut se réaliser au travers du travail, mais avant tout il est chargé
d’assurer nos moyens d’existence. Je le précise parce que je crois
qu’il y a à imaginer une autre organisation de la vie qui ne cloisonne
pas en fonction des classes d’âge, qui garantisse à tous, à tout âge,
la possibilité de s’arrêter de travailler pour connaître un moment de
formation, d’apprentissage, un moment de repos ou de réflexion et
surtout un moment de participation à la vie collective. Il s’agit de
penser un rapport d’utilité sociale bien différent, pour lequel nous
avons des repères dans le passé, mais aussi aujourd’hui : il existe des
professions, comme la mienne, qui ne rapportent rien et sont pourtant
très utiles socialement.

Il y a pourtant une vraie coupure dans notre société entre ceux qui produisent et les autres…

Didier Gil. Je crois que la coupure actifs-inactifs est une coupure
artificielle qui ne permet pas de comprendre comment la société peut
évoluer, du fait de l’amélioration générale des conditions de vie et de
l’allongement de la vie en bonne santé. Dans une société capitaliste
attachée au profit et à la productivité, l’inactivité est évidemment
toujours présentée de manière négative. Finalement la philosophie est
assez démunie face à ce problème d’allongement de la vie parce que
pendant très longtemps les sagesses ont été un apprentissage de la
douleur. À partir du moment où l’on peut vieillir en bonne santé, cette
question doit être évacuée. Il s’agit plutôt de savoir comment on peut
occuper la vie d’une autre manière que par le travail. Cela ne peut
s’inventer de toutes pièces. Je comprends que l’on puisse se retrouver
dans un état d’esseulement, d’isolement, parce que tout le tissu social
est organisé autour des relations de travail. De même il n’est plus
possible de concevoir le rôle du vieux dans son rapport aux enfants,
petits-enfants, comme celui qui peut transmettre une expérience,
faciliter le passage. C’est une vision un peu dépassée qui enferme les
retraités dans une seule forme d’occupation possible, celle d’éduquer
les autres. On ne cesse de solliciter les gens âgés pour savoir ce
qu’ils pourraient apporter à la société, sans s’interroger sur ce que
la société pourrait leur apporter.

Il y a d’autres occupations à penser, qui soient détachées de la
valeur travail. Ne cantonnons pas le retraité dans un idéal
d’occupation. Il faut garantir la pluralité, sachant que 25 années en
retraite c’est une période longue. Il faut donc prévoir des temps
différents, concevoir un projet d’existence, comme quand on est jeune.


Entretien réalisé par Frédéric Durand



_________________
"A pair of sleepy red mooses"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khagneulm.forumzen.com
°o.OTancrediO.o°
Meilleure posteuse!
Meilleure posteuse!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 840
Age : 31
Localisation : L'infirmerie
Emploi : Ministre de la Santé
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: Lu dans la presse   Mer 9 Jan - 23:49

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lu dans la presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Observation d'un PAN relayé dans la presse locale.Bessines (79)
» Maladies Orphelines-Archives Presse
» Observation d'un PAN relayé dans la presse locale.
» Les ovnis dans la presse en 1977

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Khâgne Ulm de Lakanal (2006-2007) :: garrulités-
Sauter vers: